AGRITECHNICA Innovation Award 2019

Le jury des innovations attribue 1 médaille d’or et 39 médailles d’argent. Au total, ce sont 291 innovations qui ont été présentées.

Médaille d’or Agritechnica Innovation Award 2019: 

John Deere Walldorf GmbH & Co. KG (Hall 13 Stand C40)
eAutoPower gearbox e8WD pour les gros tracteurs 8R

Développement commun avec JOSKIN, Hall 4 C12

Les transmissions à variation continue avec une répartition de puissance hydrostatique-mécanique sont utilisées dans les tracteurs agricoles depuis plus de 20 ans. Jusqu'à présent, des générateurs supplémentaires pour les entraînements électriques nécessitant une puissance plus élevée étaient installés sur les tracteurs (ventilateur, compresseur de climatisation / air comprimé, etc.) ou sur les outils.

La transmission eAutoPower pour les nouveaux gros tracteurs 8R de John Deere est la première boîte de vitesses électromécanique adaptée aux technologies agricoles. Techniquement, l’unité hydromécanique (pompe / moteur) n’est plus utilisée ; à la place, deux moteurs électriques sont utilisés comme actionneur à variation continue. Les moteurs électriques ont été conçus pour pouvoir non seulement alimenter le variateur, mais aussi fournir une puissance électrique allant jusqu'à 100 kW pour la consommation externe. Résultat : l'électrification possible des équipements du tracteur, comme sur un épandeur de fumier développé conjointement avec Joskin, sur lequel deux essieux sur un épandeur à tridem sont à entraînement électrique.

Du côté du tracteur, cette intégration électrique améliore l'efficacité de la boîte de vitesses et réduit les coûts de maintenance. De plus, lors de l'utilisation de l'énergie électrique, les flux de puissance excédentaires générés à certains points de fonctionnement peuvent être "exploités" pour des composants électriques externes, ce qui améliore encore l'efficacité globale de la machine. Utilisés en combinaison avec un entraînement d'essieu sur un épandeur à fumier, les résultats obtenus incluent, entre autres, une traction accrue, un patinage réduit et un meilleur guidage sur les dévers.

Médailles d’argent Agritechnica Innovation Awards 2019

Guidage automatique des véhicules et des outils en viticulture

Développement conjoint avec Braun Maschinenbau (hall 20 B14f)

L'utilisation de machines agricoles dans les vignes nécessite une excellente concentration de la part du conducteur. Le tracteur doit être dirigé avec précision tout en surveillant et en contrôlant les outils.

Le système de guidage automatisé des véhicules et des outils mis au point conjointement par Fendt et Braun augmente considérablement le rendement des tâches viticoles - tout en réduisant simultanément les contraintes sur le conducteur. Les limites de parcelles, les vignes, les poteaux, etc. sont enregistrés à l'aide de la technologie laser et les informations sont transmises au tracteur à voie étroite Fendt 200V Vario via une interface ISOBUS. De plus, la position 3D est déterminée via un gyroscope et le tracteur assure le guidage en fonction de ces informations. La hauteur et la largeur des outils montés à gauche et à droite entre les essieux peuvent être contrôlées indépendamment. Le système peut également être utilisé pour le guidage latéral des broyeurs arrière.

Le système de contrôle combiné tracteur / outil simplifie donc le fonctionnement des machines agricoles dans les vignes. En plus de réduire les contraintes sur le conducteur et d'augmenter le rendement, un guidage plus précis de ces outils permet de réduire l'utilisation d'autres mesures de protection des cultures.

Fendt IDEALDrive

Lors de la récolte des céréales, le volant et la colonne de direction entrave le champ la vision de la récolte devant le convoyeur. Cela est particulièrement vrai dans des conditions de récolte difficiles. Les problèmes de flux de récolte constatés trop tard entraînent des risques de bourrage, d'immobilisation et affectent le rendement général du battage.

Avec le Fendt IDEALDrive, AGCO offre une vue dégagée sur la zone située directement devant la moissonneuse-batteuse en se dispensant de la colonne de direction et du volant. Le siège du conducteur est équipé d'un accoudoir gauche avec joystick. Toutes les fonctions de la colonne de direction - du volant aux clignotants - y sont intégrées. L'intensité des commandes de direction est inversement proportionnelle à la vitesse de conduite, ce qui accroît la sécurité lors de la conduite sur route jusqu'à 40 km/h. Le système répond aux exigences de l'UE en matière d'homologation routière.

L’IDEALDrive est la première machine agricole automotrice à fonctionner intégralement avec une manette de commande. En plus d’un champ de vision amélioré, la maniabilité et le confort d'utilisation lors des travaux de récolte, ainsi que la visibilité lors de la conduite sur route et avec elle la sécurité, sont également augmentés. Dans l'ensemble, comme dans le secteur des machines de construction, le système contribue à accroître l'efficacité de récolte des moissonneuses-batteuses.

Pneu de camion de flottaison haute vitesse de 398 MPT

Les camions agricoles, dotés de technologies d'entraînement et de châssis conçus pour une utilisation hors route, jouent un rôle de plus en plus important dans l'agriculture et le secteur forestier européen. Jusqu'à présent, il n'existait pas de pneumatiques appropriés pour les essieux arrière d'un grand nombre de ces véhicules. La pression de gonflage pouvait être réduite à un niveau raisonnable dans le champ, tout en permettant une vitesse de circulation supérieure à 65 km / h sur route avec une pression de gonflage plus élevée.

L'Alliance 398 MPT permet désormais une conduite rapide sur autoroutes et voies rapides. En raison de la conception de la bande de roulement et de la réduction de la pression de gonflage des pneus, il offre une excellente traction ainsi qu’une charge au sol réduite dans les champs et hors route. Conçu avec des courroies en acier et un corps en acier l’échauffement du pneu à des vitesses de transport élevées est réduit. Cette conception apporte une sécurité de conduite ainsi qu’une grande adaptation au terrain avec une pression de gonflage des pneus réduite.

Avec des pneus tels que l'Alliance 398 MPT, la frontière entre les champs et l'asphalte est plus "perméable". La technologie du camion, qui consomme beaucoup moins d'énergie sur la route que les tracteurs, peut dans certains cas également être utilisée pour le transport agricole dans les champs dans les conditions de sol plus difficiles.

AmaSelect Row

Lors du binage de cultures en rangs, les zones situées entre les rangées sont travaillées mais les espaces longitudinaux entre les plantes ne le sont pas.

Actuellement, cette lacune dans la lutte contre les mauvaises herbes ne peut être comblée par des méthodes purement mécaniques. Toutefois, cela est possible avec une combinaison de pulvérisateurs à rampe spécifiques. Les conditions de fonctionnement optimales des deux systèmes sont plutôt opposées. En effet, la houe fonctionne de façon plus efficace dans des conditions sèches et les produits phytosanitaires sont plus efficaces avec un sol humide.

L’AmaSelect Row System permet à l'utilisateur de passer d'une application de zone à une application de rampe, sans mesure de conversion et à tout moment, avec un pulvérisateur standard utilisé sur le terrain dans diverses cultures en rangs (betteraves à sucre, maïs, pommes de terre, etc.). Pour ce faire, le corps de buse AmaSelect à 4 plis offre une commutation partielle d’une largeur de 50 cm et des positions de buse espacées de 25 cm et 50 cm avec une commutation flexible de chaque buse. Cette conception unique du corps de buse permet un référencement de rangée avec des largeurs de rangée de 75 cm et 50 cm sans mesures de conversion. Une configuration de buses pour chaque exploitation est programmée en fonction de la largeur des rangées des cultures. Il suffit d'appuyer sur un bouton pour basculer du système d'application de rampe à l'application de zone habituelle. La dose d'application souhaitée est stockée dans le terminal de contrôle. En conséquence, la quantité est automatiquement ajustée lors d'un changement de fonction, évitant ainsi un surdosage dans la rampe.

La condition de base pour l’application avec cette méthode est de connaitre la position exacte de la culture cultivée. Cette donnée est obtenue au moment du semis au moyen du RTK, ainsi que par le guidage exact de la trajectoire. De plus, on suppose un positionnement optimal de la rampe, car la combinaison de l'angle de pulvérisation et de la distance au sol détermine la largeur de la bande de pulvérisation. En utilisant les buses spéciales avec un angle de pulvérisation de 40 degrés, une largeur de pulvérisation de 25 cm est obtenue à une distance de 35 cm du sol. Ceci, bien sûr, peut être modifié en fonction de la hauteur de la rampe.

Traditionnellement, le pulvérisateur est souvent associé à la lutte mécanique contre les mauvaises herbes. Avec AmaSelect Row, un découplage des deux méthodes est obtenu ; chaque système peut être exploité de manière optimale, ce qui permet d'optimiser les performances des deux systèmes. Ainsi, la quantité de produits phytosanitaires utilisée dans les cultures en rangs est considérablement réduite sans perte de performance. Cela réduit les coûts tout en protégeant l'environnement.

EasyMix

Des quantités importantes d’engrais mélangés sont préparées dans des sites décentralisés dans le but d’utiliser des engrais individuels peu coûteux, tout en appliquant plusieurs nutriments dans les proportions souhaitées. En dehors de certains engrais mélangés produits en standard avec une proportion d'éléments nutritifs définie et des composants initiaux définis, il n'y avait jusqu'à présent aucune aide, par ex. des tableaux d'épandage, pour la majorité de ces mélanges d'engrais personnalisés. Une aide aurait pu permettre aux épandeurs d'engrais d'être ajustés de manière optimale en fonction des propriétés du mélange produit.

Avec l'application "EasyMix" d'Amazone, utilisée avec les épandeurs à deux disques de la marque, il est maintenant possible d'estimer la distribution latérale des composants individuels et de déterminer le réglage optimal de l'épandeur d'engrais pour le mélange avant sa production. Pour ce faire, il suffit d’entrer les composants de mélange prévus, les propriétés d'épandage de l'engrais et la largeur de travail souhaitée. Les effets alternés des composants individuels sur le disque d'épandage et leur comportement de vol variable sont pris en compte lors de la détermination de la qualité d'épandage attendue.

En conséquence, l'application réduit d’une part le risque de répartition inégale des nutriments résultant de composants de mélange inappropriés, et d’autre part le risque d'une largeur de travail trop grande ou d'un réglage incorrect de l'épandeur d'engrais.

3D Varioflex

Des rotations de cultures supplémentaires avec une plus grande proportion de légumineuses nécessitent des systèmes de récolte avec des barres de coupe flexibles. Ces cultures sont en effet situées près de la surface du sol, et les pertes doivent bien sur être les plus faibles possible. Cependant, ces systèmes de coupe doivent convenir à la fois aux céréales et au colza, comme il est d'usage pour les barres de coupe à vis ordinaires avec une table de coupe à longueur variable.

Avec le système de coupe 3D Varioflex, BISO a combiné pour la première fois les avantages d’une barre de coupe flexible et d’une longueur de table de coupe variable. La barre de coupe est réglable en longueur sur 25 cm au total et la force de contact de la barre de coupe au sol est mesurée à l'aide de capteurs de force dans ses supports en parallélogramme. La plage de pression de contact peut être réglée entre 0 et 50 kg, de sorte que les supports reliés à l'arrière avec le cadre guident activement la barre de coupe au niveau des bosses. Les mouvements verticaux de la table de coupe variable bénéficient de plaques de guidage imbriquées en échelle.

Pour la première fois, BISO présente aux agriculteurs une barre de coupe à vis avec ajustement actif de suivi du sol. Elle peut être utilisée à la place d'un système de coupe conventionnel avec une table de coupe à longueur variable et un système de coupe flexible, réduisant ainsi les coûts.

CEMOS AUTO Performance

Ce système consiste en un contrôle combiné de la puissance du moteur et de la vitesse d'avancement des ensileuses.

Les capacités et la puissance motrice des ensileuses ont augmenté au cours des dernières années. Toutefois, la pleine puissance du moteur actuellement disponible sur une ensileuse à hautes performances n’est exploitée totalement que s’il y a une bonne alimentation et un flux constant de maïs ou autre culture dans la machine. Ainsi, seulement 500 à 600 cv sont nécessaires pour la récolte d’herbe fanée par exemple. Faire tourner le moteur à pleine puissance lorsque cela n’est pas nécessaire augmente inutilement la consommation de carburant.

CEMOS AUTO Performance adapte la puissance du moteur au travail à effectuer en modifiant la courbe de puissance. Sur le terrain, l’opérateur met en marche le système d’assistance et sélectionne un régime moteur, une vitesse d’avancement et une courbe de puissance du moteur sur une échelle de 1 à 10. Une fois le pilote automatique activé, l’ensileuse peut débuter le chantier. Le régime moteur prédéfini est accepté directement par le conducteur et maintenu par le système de contrôle automatique. Lorsqu'il s'avère que la puissance préréglée est trop élevée pour le flux de récolte, le système bascule automatiquement vers une plage de sortie plus efficace tout en maintenant la vitesse d'avancement et le régime du moteur. Inversement, le système passe à une plage de puissance plus élevée lorsque la récolte est plus dense et à rendement plus élevé.

Le contrôle automatique de la puissance du moteur simplifie considérablement la tâche du conducteur et permet de réaliser des économies de carburant respectueuses de l'environnement pouvant atteindre 15%.

APS Synflow Walker

La capacité des moissonneuses-batteuses ne peut plus être augmentée en agrandissant les unités de battage et de séparation, car le volume des machines et en particulier la largeur sont limités. Par conséquent, jusqu’à présent, l’unité de battage dans les moissonneuses-batteuses était complétée par un tambour séparateur situé en aval de l’unité de battage, ou par un tambour pré-accélérateur en amont. Cependant, chaque tambour supplémentaire détruit un peu plus la paille et réduit l’accessibilité aux contre batteurs de battage et de séparation.

Avec l'APS Synflow Walker, Claas combine les deux systèmes de battage et de séparation. L'accélérateur habituel suit un tambour de battage dont le diamètre a atteint 75,5 cm. Un tambour séparateur supplémentaire de 60 cm de diamètre sépare le grain résiduel de la paille et se trouve suivi du tire paille. Ainsi, malgré l’angle d’enroulement réduit, la longueur du trajet de battage a été augmentée par rapport au modèle précédent. La trajectoire de la récolte est plus rectiligne et par conséquent économe en énergie et respectueuse de la paille. Toutes les vitesses de rotation et les espaces des contre batteurs sont synchronisés, éliminant ainsi le besoin de réglages supplémentaires ; le segment de battage intensif peut être activé avec un commutateur. Pour la première fois, les segments de contre batteur et de séparation peuvent être extraits sur le côté selon un système tangentiel, ce qui réduit considérablement l'effort de conversion entre les cultures.

Par conséquent, l’APS Synflow Walker augmente le rendement de battage tout en ménageant la paille et en améliorant la qualité du travail réalisé par le système de battage et de séparation.

Coupe automatique CEMOS

Le réglage des contre couteaux du broyeur pour une adaptation aux diverses propriétés de la paille est souvent négligé, car pour le faire, la moissonneuse-batteuse doit être arrêtée. Même lorsqu'une possibilité d'ajustement se présente pendant les travaux de récolte, l'opérateur ignore souvent les valeurs requises pour optimiser les paramètres en fonction des objectifs agronomiques.

Avec CEMOS Auto Chopping, Claas a automatisé pour la première fois l'optimisation des réglages d'un broyeur liés à la culture. Des capteurs au niveau du convoyeur mesurent le niveau d'humidité de la paille. L'épaisseur de la couche de matériau dans le convoyeur sert également de signal d'entrée pour l'unité automatique. Résultat : les paramètres du broyeur sont continuellement ajustés aux conditions de récolte. Sur les zones où le taux d'humidité de la paille est élevé, la coupe est plus agressive. À l'aide d'un commutateur à glissière, l'opérateur spécifie uniquement la zone comprise entre la qualité de coupe maximale et l'efficacité maximale du système dans laquelle il souhaite fonctionner. Le système offre également une fonction de nettoyage et de sécurité. Lorsque le flux de matériau est mesuré, les contre couteaux et le rotor du broyeur sont déplacés pour être nettoyés et ils basculent en cas de risque de surcharge à court terme.

Avec CEMOS Auto Chopping, il y a autant de puissance que nécessaire, mais tout est fait pour que le broyeur de paille en absorbe le moins possible. Cela économise du carburant tout en offrant des avantages agronomiques pour les cultures suivantes.

ISOMAX

Développement conjoint avec OSB AG (Pavillon 11, stand C02)

Fliegl Agrartechnik (hall 04, stand A40)

Centre de compétences ISOBUS (hall 27, stand G33)

Les principaux défis liés à la mise en œuvre de nouvelles applications ISOBUS résident dans les coûts élevés du matériel, les coûts de développement de logiciels et le manque d'ingénieurs diplômés. Le secteur manque notamment de pépinières innovantes composées de professionnels, d'élèves et d'étudiants férus d'électronique, soucieux de développer des solutions commercialisables qui pourraient transformer l’ISOBUS en un élément central et partie intégrante des machines agricoles.

L’ISOMAX de AGXTEND (marque déposée) représente une nouvelle solution pour les futures applications ISOBUS. Le système entièrement certifié AEF (Agricultural Industry Electronics Foundation ) est universel, complet et comprend tous les éléments, y compris le connecteur et le calculateur. L’ISOMAX peut être utilisé avec n’importe quel terminal ISOBUS. Il permet ainsi aux propriétaires d’outils plus anciens de les adapter avec la technologie et de les connecter au système ISOBUS du tracteur. Le kit de développement Open Source ISOBUS permet aux agriculteurs, aux élèves, aux étudiants et aux professionnels de l'électronique un peu connaisseurs de développer des solutions compatibles ISOBUS à un coût très faible. L’ISOMAX assurant la reconnaissance automatique des outils et la fonction ISOBUS "TC-GEO", il n’est pas nécessaire que les opérateurs saisissent les données manuellement. De plus, il constitue la base de la mise en œuvre d’une agriculture de précision. Par exemple, les dimensions de la machine sont automatiquement communiquées au système de direction du tracteur. Un capteur MEMS (systèmes micro électro-mécanique) intégré enregistre les heures au champ et sur route, ainsi que les heures de travail réelles. Il est également possible de se connecter à d'autres systèmes, par exemple le "compteur Fliegl".

Faisant partie de l'évolution d'ISOBUS, ISOMAX présente une nouvelle combinaison de plates-formes ISOBUS et de systèmes de capteurs qui y sont connectés. ISOMAX est une option peu coûteuse et attrayante pour les petites entreprises qui souhaitent entrer dans le monde ISOBUS.

Système ESM biduxX©

Les couteaux doubles ont plusieurs défauts inhérents qui affectent l'efficacité d'une faucheuse : ils sont vulnérables aux dommages causés par des corps étrangers, nécessitent un entretien élevé et constituent le facteur limitant pour atteindre des cadences de travail élevées. Par contre, de faible poids, nécessitant moins de puissance de travail et offrant des coupes de précision, ils offrent certains avantages sur les terrains marécageux et dans les régions montagneuses.

Le nouveau couteau double bidux X propose plusieurs détails remarquables. Grâce à une nouvelle géométrie, les lames des couteaux supérieurs et inférieurs sont configurées de manière à réduire l'usure et la formation d'espaces. De plus, la nouvelle géométrie élimine le besoin de réaffûter tous les tranchants des lames des couteaux supérieurs et inférieurs. Les supports des deux couteaux et les nouveaux guides entraînent une amélioration substantielle dans la formation de trous, ce qui a pour conséquence une durée de vie plus longue des lames tranchantes. Un ensemble de couteaux pour une journée de travail : c’est la nouvelle formule pour l’utilisation de couteaux doubles dans une agriculture durable.

Les avantages de ce système de coupe considérablement amélioré : un fourrage non contaminé et un séchage plus rapide, une consommation de carburant réduite et des dégâts moins importants, le système pouvant être utilisé avec un tracteur plus petit. Parmi les autres avantages, on retrouve la repousse plus rapide et la protection de toute la faune dans les pâturages. C'est le système de coupe idéal pour les agriculteurs qui mettent l'accent sur la durabilité, en particulier parce que les coûts sont comparables à ceux des faucheuses à disques.

ModulaJet

L'utilisation de films plastiques biodégradables est une longue tradition dans les cultures en rangs. Couvrir un rang de graines avec un film plastique est un moyen pratique de contrôler les mauvaises herbes. De plus, le film réduit les taux d'évaporation de l'eau et réchauffe la couche arable, ce qui favorise la croissance précoce et réduit la période de végétation. De nombreux films sont perforés au moyen du semoir de perforation ou immédiatement après le semis avec des éléments mécaniques. Les nouvelles plantes peuvent ainsi traverser le film sans le déchirer. Cependant, ces trous permettent également aux mauvaises herbes de s'établir, ce qui n'est pas souhaitable car elles sont difficiles à éliminer.

Le système ModulaJet de Forigo Roter Italia SRL est une technologie innovante de placement de semences pour les cultures sous film. Les graines sont séparées pneumatiquement, puis accélérées dans un courant d'air et projetées à travers le film dans le sol. Cela crée un très petit trou juste au-dessus de la graine qui est trop petit pour permettre aux mauvaises herbes de se développer. La profondeur de placement des graines est contrôlée par le débit d'air. Le débit de semences et l'application du film en bout de champ sont contrôlés électroniquement. Le système fonctionne mieux pour les grosses semences telles que le maïs ou le soja.

L'utilisation de trous beaucoup plus petits dans le film réduit considérablement le développement des mauvaises herbes après le passage des nouvelles plantes, diminuant ainsi le travail ultérieur des cultures en rangs.

SmartCut

Avec les largeurs de travail et les vitesses de récolte croissantes des moissonneuses-batteuses, ainsi que les forces de coupe variables des cultures à battre, les exigences mécaniques en matière d'entraînement de la lame de coupe augmentent également. Jusqu'à présent, la récolte était effectuée à vitesse constante avec l'entraînement de la lame. Les défauts apparaissant au cours de la récolte étaient détectés par des bruits, un défaut de coupe ou même par un encrassement au niveau de la barre de coupe.

Avec la technologie SmartCut pour les entraînements du lamier, pour la première fois des capteurs d'angle de rotation et d'effort ont été intégrés à la boîte de vitesses. Le capteur d'angle de rotation mesure indirectement la position de la lame de fauche et le capteur de force de rotation mesure l’effort d'entraînement pour une position donnée. Cela permet au SmartCut de différencier les efforts de coupe, de friction et de pointe. Ces derniers se produisent lorsque des lames de couteaux entrent en collision avec des corps étrangers ou contre les doigts. Des forces de friction accrues se produisent avec les doigts pliés ou les lames de couteaux ou d'autres défauts. La force de coupe dépend de la récolte et de la vitesse de conduite. Pour la première fois, SmartCut crée la base d’un contrôle en fonction de la charge. La force de coupe mesurée peut également servir de signal d'entrée pour le contrôleur de débit de la moissonneuse-batteuse.

La technologie SmartCut permet de prévoir l'usure et de détecter rapidement les défauts. Cela réduit les temps d'immobilisation et les réparations, et donc les coûts variables de la moissonneuse-batteuse.

Cueilleur à maïs Razor Horizon Star III

La pyrale du maïs se répand de plus en plus dans toute l'Allemagne et est le principal ravageur affectant toutes les méthodes de récolte du maïs. Son effet néfaste se manifeste par des pertes de récolte et de qualité dues à une infestation par les champignons fusaria, qui peuvent également affecter les cultures ultérieures. Outre les insecticides et les agents biologiques, l’une des stratégies de lutte les plus efficaces consiste à hacher soigneusement le chaume de maïs juste après la récolte, c'est-à-dire avant de rouler dessus. Par conséquent, la destruction du chaume de maïs directement à partir du cueilleur à maïs est nécessaire.

C'est pourquoi le fabricant Geringhoff a mis au point un cueilleur à maïs avec broyeur à chaume intégré basé sur la méthode Rota Disk, avec un rotor de coupe et deux rouleaux de prélèvement. Il se compose de couteaux inclinés sur le rotor du broyeur arrière, juste sous les unités de cueilleur. Pour une destruction maximale de toutes les chaumes de maïs, les rotors doivent être guidés avec la distance la plus courte possible à la surface du sol. Pour ce faire, Geringhoff fournit le chassis de cueilleur à maïs Horizon Star III Razor avec un joint tournant au centre. La zone centrale avec le convoyeur incliné de la moissonneuse-batteuse et les deux zones latérales sont guidées en hauteur par des capteurs.

Ainsi, le cueilleur à maïs Horizon Star III apporte une contribution majeure à l'amélioration de la protection des cultures dans la maïsiculture.

Faucheuses à bras Scorpion

Dans le passé, le contrôle en parallèle et la coupe de végétation irrégulière n’étaient pas pratiques avec les épareuses à bras articulés. Le passage entre les modes de contrôle n'a été possible qu'en échangeant les bras de portée ou en reprogrammant la commande du bras de portée. Le changement de modes de contrôle n’était pas possible en déplacement.

Les épareuses Scorpion offrent maintenant les deux types de contrôle de la tête de coupe. D'une part, il offre un contrôle parallèle qui permet aux opérateurs de maintenir une profondeur de coupe constante sur la haie avec très peu de réglages. D'autre part, son système de bras hybride est livré avec une unité de contrôle standard qui permet aux opérateurs de contrôler la tête de coupe de manière flexible lors de la coupe d'une végétation irrégulière.

Ce système de bras hybride innovant permet de basculer entre les deux modes en mouvement. Le contrôle parallèle permet aux opérateurs de surveiller les environs pour une sécurité de travail accrue, tandis que le passage en mode manuel en déplacement leur permet d'effectuer des coupes spécifiques pour une productivité accrue.

SmartView

Les technologies de caméras numériques sur les machines agricoles ouvrent un large éventail d'opportunités dans la surveillance des procédés de traitement des tubercules, leur documentation et, à long terme, dans les applications de support / service à distance. Dans ce contexte, ROPA et Grimme ont développé des solutions innovantes pour les arracheuses de betteraves et de pommes de terre.

Le "SmartView" de Grimme se concentre sur la surveillance des processus de nettoyage et de tri des arracheuses de pommes de terre, impliquant également les ramasseurs et l'opérateur qui utilise et interagit via le système. Proposant des fonctionnalités de zoom, un ralenti direct et des vues de caméra personnalisées sur l'écran Multi-Touch, le système améliore la surveillance du flux de récolte et élimine le besoin de régler les caméras à la main. Le «moniteur R-Connect» de ROPA est axé sur des flux de caméra intelligents et entièrement automatisés, de la récolteuse de betteraves à sucre au portail Internet dit «R-Connect», qui offre une plate-forme de gestion de la ferme et de gestion logistique. Les images de la caméra qui filme les betteraves avant récolte jusqu’à l’élévateur de déchargement sont disponibles sur la plate-forme Internet, aidant les gestionnaires à surveiller la qualité de traitement de l’arracheuse. Les données de la machine et les affectations de travail s’affichent également, afin que les gestionnaires puissent assister les opérateurs à distance.

Les deux produits représentent un premier pas vers l’installation entièrement automatisée de l’arracheuse. Offrant la possibilité d'optimiser les processus sur la récolteuse, les systèmes permettront également de réduire les coûts de déplacement pour les techniciens de service et d'améliorer la logistique et, par conséquent, la qualité de la récolte lors de sa livraison à l'usine.

Plateau à sangles automatique

La sécurisation minutieuse des charges est cruciale lors du transport de balles agricoles. Or la sécurisation manuelle des charges avec les sangles d’arrimage comporte un risque élevé pour l'opérateur et prend beaucoup de temps, particulièrement pendant la récolte.

Le plateau polyvalent d'Agrarsysteme Hornung automatise l’arrimage correct des charges avec relativement peu d'effort. L’opération s’effectue en moins de 60 secondes. Les sangles d’arrimage automatique peuvent être positionnées à volonté sur la remorque. Les bras pivotants à l'avant et à l'arrière fixent les sangles au-dessus de la charge. Ils sont ensuite automatiquement mis sous tension. Cette méthode de sécurisation fonctionne également avec un chargement partiel et des balles mal positionnées.

Malgré des horaires serrés, cela permet au conducteur de respecter l'obligation de sécuriser le chargement, tout en réduisant considérablement les risques liés à l'arrimage et ceux liés aux autres usagers lors de la conduite sur route.

VENTUM

La pénurie de main-d'œuvre est une préoccupation croissante, en particulier chez les producteurs de légumes. Bien qu’aujourd’hui les processus de récolte de produits comme la roquette ou les jeunes pousses de salade soient en grande partie mécanisés, le traitement et l’emballage sont toujours effectués manuellement, ce qui prend du temps.

La machine de récolte automotrice VENTUM est la première à combiner les étapes de la récolte, du traitement et de l'emballage en un processus automatisé. Une fois que la production est récoltée, elle se déplace sur un système de différentes bandes transporteuses fonctionnant à des vitesses différentes de celles de l'unité de traitement. La technologie permet également de répandre et disperser les cultures non exploitables. Les corps étrangers et les particules indésirables sont séparés part soufflerie sur un espace de 30 cm sur une autre bande. Dans une dernière étape, les produits nettoyés, pesés et mis en boîte sont automatiquement transférés dans un véhicule de transport.

L'automotrice VENTUM automatise toutes les étapes de la récolte, du traitement et de l'emballage, ce qui améliore considérablement l'efficacité et la qualité de la récolte des légumes, augmentant ainsi la productivité et réduisant les coûts.

Amortissement intelligent des vibrations pour les grandes presses carrées

Les grandes presses à balles carrées permettent, de par la haute densité des balles, d’accroitre la capacité de stockagedu fourrage. Elles ont donc une importance majeure en agriculture. Cependant, en raison de forces d'inertie et de pression élevées, ces grosses presses à balles induisent des vibrations qui soumettent la cabine du tracteur à de forts mouvements de tangage très inconfortables, ce qui met à rude épreuve le conducteur du tracteur.

Grâce au système d’amortissement intelligent des vibrations, celles-ci sont presque totalement éliminées sur les modèles de la série de tracteurs 7R associés aux presses à balles de John Deere. Sur la base des signaux des capteurs d'accélération du récepteur GPS et d'autres signaux du tracteur, l'entraînement réglable en continu est ajusté à la fréquence de piston de la presse afin qu'un changement périodique du réglage de la vitesse compense les vibrations créées. Aucun matériel supplémentaire n'est requis.

Cette technologie spécialement développée pour la réduction active des vibrations  soulage considérablement les conducteurs de tracteurs et contribue au maintien de leur santé.

Contrôleur de debit proactif

Les contrôleurs de débit des moissonneuses-batteuses ne peuvent réagir aux modifications des conditions de la récolte tant que la végétation n’est pas déjà dans la tête de récolte, dans le convoyeur ou dans l’unité de battage. Avec des changements extrêmes dans les conditions de récolte, tels que les cultures au sol, les vides partiels et les zones de mauvaises herbes, il en résulte une surcharge ou une sous-charge importante, et des vitesses de conduite qui changent trop radicalement. Le contrôleur de débit est alors souvent désactivé.

John Deere résout ce problème avec le contrôleur de débit proactif. Les caméras stéréoscopiques 3D détectent la situation des cultures devant la moissonneuse tout comme un pilote proactif. Les hauteurs de culture, les cultures couchées, les interstices, les voies de circulation et les zones récoltées sont détectés et classés par "Machine Learning". Le système utilise également les données de modèles de végétation, via des cartes de biomasse générées par satellite ou via d'autres technologies. Les signaux de caméra et de biomasse peuvent également être utilisés seuls dans chaque cas. Dès que la moissonneuse-batteuse commence à récolter, le système calcule des modèles de régression à partir des données de végétation en temps réel et géoréférencées. Les conditions de récolte devant la machine sont donc connues, de même que les stratégies toujours spécifiées par le conducteur. La moissonneuse-batteuse fusionne toutes les valeurs du capteur, puis adapte sa vitesse d’avancement et ses réglages à la situation de récolte.

La moissonneuse batteuse proactive fonctionne automatiquement dès la première utilisation, tout comme une moissonneuse-batteuse exploitée par un chauffeur proactif et expérimenté. Avec cette technologie, John Deere a franchi une étape majeure dans le développement de l’automatisation des récoltes.

Une efficacité renforcée pour les grosses moissonneuses-batteuses

Par rapport aux moissonneuses-batteuses à secoueurs, l’amélioration des performances des moissonneuses-batteuses à rotor, plus puissantes, est limitée par la taille de la machine. Ainsi, pour que les performances augmentent, le volume doit être utilisé plus efficacement et la conception de la machine doit être optimisée. Cela inclut non seulement les ensembles d'entraînement, mais également tous les autres ensembles - du convoyeur à l’éparpilleur.

Lors du développement de sa nouvelle moissonneuse-batteuse à double rotor axial, John Deere a non seulement révisé les ensembles de battage et de séparation, mais également tous les autres ensembles impactant les performances. L'objectif de la conception était d'obtenir des performances continues, avec des réglages de machine inchangés dans la mesure du possible, dans des conditions de récolte difficiles. Cela passe par un point de pivot des convoyeurs identique et des tambours d'alimentation afin de toujours maintenir le même angle d'alimentation par rapport aux rotors. Cela inclut également un tout nouveau concept d’entraînement, mince, basé sur une courroie qui permet de respecter une largeur de transport de 3,5 m avec une largeur de convoyeur de 1,72 m et de pneus avant de 710 mm. Le concept de battage et de séparation à double rotor axial a été conçu pour optimiser le rendement et la stabilité des performances. Lors du nettoyage, une grande attention a été accordée à l'évacuation de grands débits d'air, y compris via la technologie de distribution de la paille, afin de minimiser la contre-pression d’air et d'optimiser la séparation d’air. Le broyeur a également été optimisé, en remplaçant les pales à angle habituelles par des pales dites "bosselées", entrainant un effet de flux d'air très vif afin de maximiser le débit d'air.

La conception globale contient toutes les mesures techniques déjà connues pour maximiser l'efficacité d'une moissonneuse-batteuse. Celles-ci se traduisent alors par une entrée réduite avec une sortie de battage maximisée et donc une efficacité accrue.

Dispositif d’enlèvement automatique des ficelles pour la presse à pellets Premos

Ce dispositif d’enlèvement automatique des ficelles augmente l’efficacité et améliore la sécurité du travail.

Les pailles de céréales, de colza et de maïs sont des matières premières recherchées dans l'agriculture et le secteur industriel. La paille peut être commercialisée sous forme de pellets, de paille hachée ou de balles de paille. La paille récoltée est conditionnée en balles carrées de différentes tailles, qui doivent être décomposées avant de les transformer en pellets, par exemple. Le problème ici est que la ficelle doit être enlevée en premier, un travail manuel fastidieux dans un environnement poussiéreux.

Le dispositif d’enlèvement automatique des ficelles employé avec la presse à pellets Premos en mode stationnaire, coupe automatiquement la ficelle, la retire de la balle, l’enroule et la place dans un conteneur dans une séquence automatisée.

Dans sa première étape, un couteau triangulaire coupe la ficelle au bas de la balle tandis qu’un râteau placé sur le dessus la ramasse et l’entraine sur une bobine hydraulique. Lorsqu’elle tourne, elle enroule les cordes puis place la bobine dans un conteneur. La séquence automatique peut être interrompue à distance par l’opérateur.

Le système présente une amélioration significative en termes de sécurité de travail, confort de l’opérateur, facilité d’utilisation et productivité.

EasyCut F 400 CV Fold

Le code de la route allemand limite à 3 mètres la largeur de transport autorisée des outils portés. En raison de cette restriction, la largeur de travail maximale des faucheuses frontales ne peut excéder 3,2 m en fonction du système de coupe. Cependant, les largeurs de travail de 3,2m sont relativement faible pour obtenir des résultats satisfaisants et impliquent des risques de pneus roulant sur l’herbe coupée et de bandes d’herbes non coupées…

La nouvelle faucheuse-conditionneuse à disques EasyCut F 400 CV Fold de Krone offre une largeur de travail de 4 m qui résout les problèmes énoncés ci-dessus en permettant des combinaisons avec une faucheuse arrière simple ou double, en particulier lors de la coupe en courbes et de terrains en pente. Cette combinaison offre des chevauchements plus importants qui éliminent les bandes. D’autre part, la barre de coupe repliable permet à la machine de pivoter vers l’arrière pour une largeur de transport inférieure à 3m. Parmi les autres avantages, citons le mécanisme de pliage hydraulique actionné depuis la cabine et renforçant la sécurité sur la route.

La grande largeur de travail de la faucheuse frontale rend superflu l’adaptation de systèmes de contrôle de capteurs complexes – une technologie coûteuse qui ne contribue pas à l’efficacité globale. Les bandes de recouvrement sont éliminées et la qualité du travail est améliorée.

iQblue connect

L'intégration de Tractor Implement Management (TIM) dans le standard ISOBUS permet d'utiliser les données de l'outil basées sur des capteurs pour contrôler le tracteur. Bien que de nombreux outils et tracteurs existants compatibles ISOBUS soient capables de collecter et de fournir les données nécessaires au système, ils ne disposent pas du matériel et des logiciels permettant de prendre en charge la fonction de contrôle.

L’iQblue connect est un module universel et mobile qui automatise les fonctions d'implémentation via ISOBUS - il constitue un moyen simple et économique d'implémenter les fonctions TIM selon la dernière norme AEF (Agricultural Industry Electronics Foundation). Cela signifie que les actionneurs de la machine peuvent être contrôlés automatiquement à partir du tracteur. iQblue connect possède un récepteur GPS et utilise un réseau de téléphonie cellulaire et des interfaces avec l'agrirouter. En outre, le système dispose de sa propre connectivité de données mobile permettant d’intégrer les outils dans la documentation numérique. Le système, facile à utiliser, se connecte à divers outils via une interface uniforme, se configurant automatiquement sur le nouvel outil. Le module peut être complété par d’autres kits d’installation développés pour des outils spécifiques permettant aux utilisateurs d’automatiser également les fonctions des machines à commande mécanique. iQblue connect peut également être installé ultérieurement sur des outils existants grâce aux actionneurs.

L’iQblue connect permet aux utilisateurs d'automatiser une grande variété d'applications de machines agricoles. Le fabricant présentera divers cas d'utilisation, tels que le labour, le semis ou le travail du sol.

Dino – robot autonome et contrôleur de précision des mauvaises herbes

Le plus gros défi en matière de désherbage mécanique est l'élimination des mauvaises herbes dans les rangées de cultures. En agriculture biologique, ces mauvaises herbes sont éliminées manuellement, ce qui prend beaucoup de temps.

Le robot Dino, associé au contrôleur de précision des mauvaises herbes, est la première machine autonome pour le contrôle mécanique des mauvaises herbes dans les rangées de laitues. La machine localise la laitue et active deux couteaux électriques qui coupent les mauvaises herbes dans l'espace situé entre deux têtes de laitue. Le contrôleur produit également une carte numérique qui est ensuite utilisée pour la récolte.

Cette technologie réduit le coût de l’élimination manuelle des mauvaises herbes. Le robot Dino, associé au contrôleur de précision des mauvaises herbes, constitue une option plus légère que les contrôleurs de mauvaises herbes montés sur le tracteur, ce qui réduit le compactage et assure une fiabilité étendue.

Battage CX

Les unités de battage tangentielles sont principalement utilisées dans les moissonneuses-batteuses avec une grande vitesse de battage afin de maximiser la séparation des grains au niveau du contre batteur. Cependant, cela réduit la qualité du grain et augmente le bruit provenant de l'unité de battage.

Pour la première fois depuis l'invention de la moissonneuse-batteuse, New Holland a segmenté les battes, qui étaient auparavant continues sur toute la largeur, et les a décalées les unes par rapport aux autres. Cette configuration résulte en un processus de battage continu avec un effet de frottement accru. Cela augmente à son tour la séparation des grains au batteur et ainsi le débit de battage. Le tambour de battage accepte les récoltes provenant du convoyeur de manière plus uniforme, et les bruits sont maintenant à peine audibles. Le moment de masse d'inertie est augmenté par le tambour de battage plus lourd, ce qui réduit les pointes de charge. En outre, plus de poussière est aspirée dans la moissonneuse-batteuse. Autre point important, pour la première fois les rails de guidage en acier inoxydable du tire paille sont revêtus de polyuréthane. Ce matériau plus tendre impacte moins le grain résiduel, réduisant ainsi sa casse.

Grâce à ces nouvelles technologies de battage et de séparation sur les CX, New Holland augmente la production de battage et la qualité de travail, et avec elle l'efficacité des moissonneuses-batteuses.

Transmission innovante pour les presses haute densité HD

Les grosses presses qui produisent des balles à haute densité nécessitent un volant à haute inertie et un puissant piston adapté. Par conséquent, des systèmes de démarrage et de protection sont nécessaires pour empêcher le tracteur de caler ou l'arbre de prise de force de subir des efforts excessifs lorsque la presse à balles entre en action.

La solution la plus courante consiste à utiliser un système de démarrage hydraulique ou à passer de la prise de force à 540 tr/min à 1 000 tr/min. CNH et Walterscheid ont développé une nouvelle chaîne cinématique dans laquelle se trouve une boite de vitesses. Celle-ci passe au régime choisi depuis le volant d'inertie. Cette fonction Power Shift permet aux développeurs d’augmenter la vitesse du volant d’inertie et la force de compression tout en réduisant l’inertie et les dimensions du volant. Les passages sont effectués par des embrayages multidisques. Un frein multidisque à refroidissement interne, également intégré à la boîte de vitesses, ralentit le piston et l’arrête dans la position optimale pour le départ suivant. Il sert également de frein d'urgence qui stoppe le piston en moins de huit secondes. Le système réduit également les risques d'incendie, car il élimine le frein de volant d'inertie d'un environnement poussiéreux. Les modes de service nécessaires sont également sélectionnés via ce système de contrôle intelligent.

Le nouveau concept d'entraînement pour les grandes presses assiste la prise de force du tracteur dans le démarrage du volant d’inertie, protégeant ainsi le tracteur et l'embrayage de la prise de force. Le frein qui est maintenant intégré à la boîte de vitesses amène le volant d'inertie à un arrêt sûr et efficace et réduit considérablement le risque d'incendie.

Système de contrôle de la presse à balles pour le tracteur T7

Les grandes presses à balles carrées permettent, de par la haute densité des balles, d’accroitre la capacité de stockage du fourrage. Elles ont donc une importance majeure en agriculture. Cependant, en raison de forces d'inertie et de pression élevées, ces grosses presses à balles induisent des vibrations qui soumettent la cabine du tracteur à de forts mouvements de tangage très inconfortables, ce qui met à rude épreuve le conducteur du tracteur.

Pour réduire les à-coups, un mode « pressage » peut être sélectionné sur les tracteurs New Holland T7. Cela modifie la coordination de la suspension de l'essieu avant ainsi que les paramètres du moteur. Ceci évite alors toute oscillation de la combinaison tracteur-outil avec une réduction considérable de la charge vibratoire. Aucun matériel supplémentaire n'est requis à cette fin. Ce système intégré au tracteur est compatible avec les presses à balles de tous les fabricants.

Cette technologie, spécialement développée pour la réduction active des vibrations, apporte un soulagement considérable à la santé et aux performances du conducteur.

Filet de protection pour tracteurs forestiers à chenilles

Les bûcherons risquent de se blesser en raison de la chute de branches et de cimes, en particulier lors de l’abattage ou de la coupe de bois mort.

Le nouveau filet de protection est fixé à un tracteur à chenilles Moritz radioguidé et s’ouvre lorsque le tracteur est près de l’arbre. En entourant l’arbre à 2 m du sol, le filet offre une protection efficace aux bûcherons, en particulier pendant la phase préparatoire. Pour l'abattage proprement dit, seule la moitié du filet reste déployé. Contrairement aux solutions existantes dans lesquelles un écran de protection est suspendu à un porteur, cette solution offre l’avantage que les bûcherons ne travaillent pas sous une grue. Autre avantage : cet écran est utilisé avec un tracteur à chenilles, qui coûte moins cher à utiliser qu'un porteur de débardage.

Compte tenu de la présence accrue de bois mort dans les forêts du fait du changement climatique, cet écran contribue à la sécurité des travaux forestiers. Bien qu'un tracteur ne soit pas en mesure de pénétrer sur n'importe quel type de terrain, l’écran de protection sur le tracteur constitue un moyen efficace d'améliorer la sécurité du travail des bûcherons pour un coût raisonnable.

SmartDepth

Auparavant, les opérateurs devaient deviner la profondeur de semis optimale pour une graine spécifique dans un sol spécifique. Sur la base de cette hypothèse, ils réglaient les organes de terrage. Une fois les paramètres définis, il n’était plus possible de les modifier automatiquement en cours du travail et en temps réel pour répondre à des conditions changeantes, telles que l’évolution des niveaux d’humidité.

Le système SmartDepth contrôle la profondeur de semis automatiquement et avec précision par rapport aux conditions de sol réelles telles que le niveau d'humidité. Pour ce faire, l’opérateur définit une plage de terrage, c’est-à-dire une profondeur minimale et maximale, ainsi qu’un niveau minimum d’humidité. Pendant le travail de semis, SmartDepth mesure et lit en temps réel les différents niveaux d'humidité à différentes profondeurs. Simultanément, il augmente automatiquement la profondeur de semis si nécessaire, à l'aide d'un actionneur électrique. De cette façon, chaque graine bénéficie d'une humidité de sol adéquate pour une germination fiable.

En plaçant automatiquement les graines à des profondeurs où les niveaux d'humidité sont suffisants, le système assure une germination uniforme des cultures, ainsi qu'une levée plus régulière. Comme le placement des graines est adapté aux conditions variables d'un champ, il réduit le risque de mauvaise germination. Le système économisera les semences, car les opérateurs n'auront pas à prendre en compte des volumes supplémentaires pour des débits de semences potentiellement plus élevés, relatifs à des espacements plus étroits et une implantation des cultures non optimale.

Système de contrôle HillControl

Il est possible de faire varier la distribution d'engrais sur les épandeurs à disques en modifiant le point d'application, la vitesse des disques et la quantité. Cependant, jusqu'à présent, aucun système n'a été en mesure, sur une pente, de compenser l’altération la distance d'épandage et la déformation du modèle d'épandage. Les solutions actuelles tentent de maintenir au minimum le changement de point d'application lors de l'épandage d'engrais sur une pente avec une faible hauteur de chute entre la sortie de dosage et le disque d'épandage, ou avec un guidage forcé de l'engrais sur le disque d'épandage. De plus, le schéma d'épandage au niveau des disques d'épandage peut être détecté avec des systèmes de mesure assistés par radar et, si nécessaire, également corrigé pendant l'épandage.

Le système de contrôle HillControl de Rauch est un logiciel qui améliore la précision de la distribution lors de l'épandage d'engrais, en particulier sur un terrain accidenté. Il fonctionne conjointement avec un capteur d'inclinaison et de vitesse des disques en modifiant le point d'application, la vitesse du disque et la quantité de dosage. Résultat : la distance et la direction d'épandage des granulés d'engrais pendant l'épandage sont modifiées avec un ajustement contrôlé du point d'application, corrigeant ainsi la distorsion du modèle d'épandage.

Le système de contrôle HillControl améliore considérablement la précision de la distribution lors de l’utilisation d’épandeurs à deux disques, en particulier sur les terrains très accidentés. Les sur et sous-dosages sont également réduits lors de la conduite sur des collines ou des dépressions.

Système de dosage MultiRate

Avec le système de dosage MultiRate pour épandeurs pneumatiques de RAUCH, les unités de dosage de chaque sortie d'engrais sont réglées électroniquement de manière continue et indépendante.

L'entraînement électrique 48 Volt permet des temps de réglage extrêmement courts, et donc une variation rapide de la quantité d'engrais appliquée lors de l‘avancement. En fonction de la parcelle, l'application d'engrais peut être modifiée en bandes de 1,2 m de large, ce qui conduit à une résolution spatiale considérablement supérieure aux possibilités offertes par le passé. Pour la fertilisation suivant une carte d'application, les valeurs spécifiées sont appliquées plus précisément et, dans les bordures et dans des courbes, les sur et sous-dosages sont considérablement réduits. L'épandage en bordure peut également être optimisé en adaptant la quantité à l'ouverture extérieure de la sortie d'engrais conjointement avec un déflecteur de bordure.

Avec le système de dosage MultiRate, il est donc possible d'appliquer de l'engrais de manière plus sûre ; la culture peut être approvisionnée en fonction des besoins et la quantité d'éléments nutritifs se retrouvant dans les eaux de ruissellement et les eaux souterraines peut être réduite. De plus, même avec des grandes largeurs de travail allant jusqu'à 36 m, les petites zones d'importance écologique d'un champ peuvent être spécifiquement exclues de la fertilisation.

NEVONEX

Développement conjoint avec:
Topcon Agriculture, pavillon 11, stand C10f et hall 15, stand H27
RAUCH, pavillon 11, stand C10e et hall 9, stand D20
ZG Raiffeisen eG, pavillon 11, stand C10g
BASF Digital Farming, pavillon 11, stand C10b et hall 15, stand G48
LEMKEN, pavillon 11, stand C10c et hall 15 stand A42
Pessl Instruments, pavillon 11, stand C10d et Hall 15, stand D53
Amazone-Werke, pavillon 11, stand C10a et hall 9, stand H19
Syngenta Crop Protection LLC, pavillon 11, stand C10h

L'innovation constante dans l'agriculture a conduit à l'apparition d'une variété de machines intelligentes, d'outils, de capteurs et de logiciels. Cela signifie que les outils peuvent être connectés de manière fiable et utilisés via l’ISOBUS. Cependant, il manquait jusqu'à présent un système ouvert constituant une base pour importer non seulement des données, mais aussi et surtout de la logique et des connaissances dans les machines.

NEVONEX est une plate-forme ouverte. Comme un système d'exploitation, il constitue la base des applications logicielles (FEATURES) pour la programmation de machines agricoles nouvelles ou existantes. Issu de l’industrie automobile, NEVONEX est basé sur une technologie fiable et infalsifiable avec cryptage de bout en bout. Semblable aux applications existantes, il permet aux utilisateurs d'exécuter FEATURES directement sur des machines agricoles, ne nécessitant qu'un contrôleur approprié et un enregistrement sur la plate-forme NEVONEX. Une gestion d'interface intégrée permet un accès fluide à la plate-forme via l’ISOBUS ou à l'aide de signaux propriétaires.

L'aspect innovant de ce produit réside dans le fait qu'il définit des interfaces universelles, fournit des droits de lecture et de contrôle sécurisés et fiables, et accumule l'expertise collectée disponible dans le secteur agricole et dans ses secteurs en amont et en aval.

Potato squeezer

La repousse de pommes de terre de plus en plus fréquente au niveau de la culture suivante constitue un problème complexe, d'autant que les périodes de gel sont de plus en plus rares par temps de réchauffement.
Le nouvel éclateur de pommes de terre est le premier système à utiliser deux pneus à entrainement hydraulique tournant à des vitesses différentes, comprimant ainsi les pommes de terre qui passent entre eux. L'un des pneus est équipé de couteaux à angles qui coupent les gros tubercules en morceaux avant qu'ils ne soient écrasés. L’utilisation combinée de couteaux et de pneus rend l’éclateur très efficace, car l’espace étroit n’est pas élargi et il serre toujours les gros tubercules. Pour des performances fiables et un fonctionnement très silencieux, l'unité dispose d'une protection à ressort contre les dommages par impact et permet aux utilisateurs de sélectionner des vitesses de rotation distinctes.
Le nouvel éclateur endommage les tubercules triés par les ramasseurs ou la machine, minimisant ainsi le potentiel de survie et de croissance de ceux-ci sur le terrain. L’éclateur est une unité qui peut être adaptée pour les arracheuses de pommes de terre modulaires Ropa.

Moniteur R-Connect

Les technologies de caméras numériques sur les machines agricoles ouvrent un large éventail d'opportunités dans la surveillance des procédés de traitement des tubercules, leur documentation et, à long terme, dans les applications de support / service à distance. Dans ce contexte, ROPA et Grimme ont développé des solutions innovantes pour les arracheuses de betteraves et de pommes de terre.

Le "SmartView" de Grimme se concentre sur la surveillance des processus de nettoyage et de tri des arracheuses de pommes de terre, impliquant également les ramasseurs et l'opérateur qui utilise et interagit via le système. Proposant des fonctionnalités de zoom, un ralenti direct et des vues de caméra personnalisées sur l'écran Multi-Touch, le système améliore la surveillance du flux de récolte et élimine le besoin de régler les caméras à la main. Le «moniteur R-Connect» de ROPA est axé sur des flux de caméra intelligents et entièrement automatisés, de la récolteuse de betteraves à sucre au portail Internet dit «R-Connect», qui offre une plate-forme de gestion de la ferme et de gestion logistique. Les images de la caméra qui filme les betteraves avant récolte jusqu’à l’élévateur de déchargement sont disponibles sur la plate-forme Internet, aidant les gestionnaires à surveiller la qualité de traitement de l’arracheuse. Les données de la machine et les affectations de travail s’affichent également, afin que les gestionnaires puissent assister les opérateurs à distance.

Les deux produits représentent un premier pas vers l’installation entièrement automatisée de l’arracheuse. Offrant la possibilité d'optimiser les processus sur la récolteuse, les systèmes permettront également de réduire les coûts de déplacement pour les techniciens de service et d'améliorer la logistique et, par conséquent, la qualité de la récolte lors de sa livraison à l'usine.

Système de vision nocturne RSM

Le travail de nuit présente de nombreux avantages, tels que des températures plus basses pour certains types de travaux sur le terrain, par exemple la pulvérisation. D'autre part, malgré des systèmes d'éclairage de travail modernes et puissants, le travail de nuit comporte des risques, notamment une visibilité réduite, de sorte que les opérateurs sont contraints de visualiser l'environnement immédiat de la machine et de remarquer les obstacles et les personnes à temps.

À l'instar des systèmes utilisés dans l'industrie automobile, le "Système de vision nocturne RSM" utilise non seulement la lumière visible, mais également une partie du spectre de lumière proche de l’infrarouge de la technologie de caméra basée sur le silicium, une technologie économique. Contrairement aux caméras thermiques coûteuses, le système de vision nocturne RSM éclaire une plage plus étendue. Autre avantage, il n'est pas nécessairement monté à l'extérieur de la machine lorsqu'il est exposé à la poussière et aux débris. La fonction de prétraitement électronique et les algorithmes utilisés par le RSM rendent le système très sensible et efficace dans des conditions de très faible luminosité. Ce haut niveau de sensibilité permet aux utilisateurs d’utiliser cette technologie avec les feux de tracteur ordinaires, où elle offre une visibilité de 250 à 1 500 m, tout en permettant aux opérateurs de travailler à des vitesses plus élevées. En même temps, cela les aide à voir les gens et les obstacles plus tôt. Les flux provenant de la caméra principale, installée dans la cabine et regardant en avant de la machine, sont projetés sur l'écran avant, tandis que les flux provenant des caméras latérales sont affichés sur l'écran d'affichage.

Avec le RSM Night Vision, les conducteurs peuvent "voir" les obstacles ou les personnes se trouvant à proximité immédiate de la machine, qu'ils ne pourraient pas voir à l'œil nu.

VarioCHOP

Actuellement, es outils de binage et / ou les unités de binage sont généralement ajustés mécaniquement pendant un arrêt. Les procédures de réglage sont extrêmement complexes et prennent beaucoup de temps, ce qui, dans la pratique, empêche généralement un réglage optimal.

Le système VarioCHOP est un outil de binage ou une unité de binage avec une largeur de traitement variable qui peut être facilement ajustée à partir de la cabine du tracteur. Avec VarioCHOP, il est possible d’ajuster rapidement les conditions du terrain, les cultures, les conditions météorologiques, l’érosion et les stades de croissance. Le système fonctionne avec un temps de réaction d'environ cinq secondes et peut être utilisé sur des houes comportant jusqu'à 99 rangées. Le réglage mécanique de chaque unité de binage est entraîné par un cylindre hydraulique de précision couplé à un capteur d'angle de braquage renforcé. Il est donc possible, depuis la cabine du tracteur, d’ajuster la plage de binage optimale. Cela permet ensuite de toujours obtenir la distance parfaite entre la première et la dernière passe de binage.

Avec cette méthode, les passes pour le contrôle mécanique des mauvaises herbes peuvent être clairement optimisées. Cependant, le grand avantage pratique réside surtout dans le gain de temps considérable lors du réglage de l'outil de binage. Le couplage avec des systèmes de caméra déjà disponibles sur le marché pour permettre un réglage automatique de la plage constitue un autre avantage pratique.

NPK Capteur

En raison des exigences légales de plus en plus strictes en matière d’application précise d’engrais organiques liquides, une analyse exacte des ingrédients essentiels à la fertilisation a un rôle important à jouer. Outre le prélèvement d'échantillons, qui doivent ensuite être soumis à une analyse chimique par voie humide, des capteurs proche infrarouge (NIRS) sont actuellement utilisés pour estimer la teneur en éléments nutritifs du fumier.

Samson propose pour la première fois un système de détermination de la teneur en azote, phosphore et potasse dans le fumier, basé sur un capteur à résonance magnétique nucléaire (RMN). Il permet une analyse des composants du lisier sans exigences d'étalonnage.

Les capteurs basés sur la technologie RMN promettent moins d’erreurs dans l’analyse du fumier. Les premiers tests de laboratoire montrent également un bon alignement avec les valeurs de laboratoire.

Système WideLining

Les lignes de jalonnage dans les cultures en rangs permettent à tous les pulvérisateurs et épandeurs habituellement utilisés de rouler avec des pneus plus larges et respectant le sol. En pratique, toutefois, cela n’est généralement pas possible, car la largeur de rangée typique n’est que de 75 cm. Les solutions existantes pour créer des voies plus larges impliquent soit des largeurs de rangées totalement différentes, soit la fermeture de voies de jalonnage individuelles, de manière mécanique ou hydraulique.

Le système WideLining de Väderstad est le premier système à appliquer une ligne de jalonnage sans fermer de rangées individuelles sur un semoir de précision. Au lieu de cela, ce système de juxtaposition crée une largeur de voie de 105 cm en décalant automatiquement les rangs de semences sans les couper. De cette manière, le système applique des voies suffisamment larges pour permettre aux citernes à lisier de ne pas diminuer le peuplement de la culture ni son potentiel de rendement. Les trois rangées de semences situées derrière le tracteur sont déplacées hydrauliquement de 75 cm à 60 cm, créant ainsi un jalonnage sans augmenter le débit de semis sur les semoirs voisins, à une vitesse maximale de 12 km/h ou plus.

Au lieu de créer les largeurs de voie typiques de 150 cm en fermant un élément de semoir pour des rangées de semences de 75 cm, le système WideLining de Väderstad génère des traces de 105 cm, suffisamment larges pour que le transporteur de lisier entre dans la culture avec des pneus basse pression. De plus, le système supprime des taux d'application plus élevés dans les semoirs voisins lorsque des semoirs individuels sont fermés. Cela élimine à son tour une répartition inégale des plantes dans et à travers le sens du déplacement.